Pôle Nautisme, Mer & Développement | Navy Service met le cap sur l’avenir
17866
post-template-default,single,single-post,postid-17866,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Navy Service met le cap sur l’avenir

Navy Service met le cap sur l’avenir

Martial Alvarez est allé vendredi matin, sur site, à la rencontre de Philippe FROMENT le dynamique directeur de Port Navy Service. Avec le Pôle Nautisme Mer Développement tout a été fait pour épauler le développement économique sur le secteur du Mazet et Martial Alvarez a constaté “avec beaucoup de satisfaction que grâce à cela, Philippe Froment-Portnavy mise sur l’avenir ! C’est exactement ce que je souhaitais impulser.“

Dans quelques semaines cette société inaugurera son nouvel équipement : une darse de levage qui permettra d’accueillir dans le port à sec des unités jusqu’à 35 mètres pour un poids de 120 tonnes, avec un tirant d’eau jusqu’à 6 mètres. Un investissement de 600 000€ qui fera de Port Navy service le seul port à sec de la Méditerranée capable de proposer deux darses et une rampe pour les catamarans, soit une capacité de mettre à sec ou à l’eau une quarantaine de bateaux par jour. Un investissement conséquent malgré la crise sanitaire. Afin de pouvoir relever et déplacer ces grandes unités, le port avait investi 500 000€ dans un tavel lift d’une capacité de 120 tonnes pouvant prendre en charge des bateaux jusqu’à 8 mètres de large.

Sur les anciens terrains de Total, Navy Service a créé une extension d’une capacité de 600 bateaux, la construction d’un showroom qui abrite la société Marine Services. Son directeur Ortin Christophe, rencontré également par le Président du Pôle Nautisme, y propose des services innovants. Dans un showroom une exposition de moteurs Volvo, Yanmar, et Suzuki, la vente de pièces détachées, un espace accastillage, et une sellerie marine. Toute une compétence en matière de préparation de bateaux neufs, entretien, et réparations de tous types de bateaux. Si l’on veut exister aujourd’hui il faut savoir innover et penser l’avenir. Tout cela concourt à créer de l’emploi et renforce l’attractivité de notre territoire idéalement situé entre Rhône et Méditerranée.

Nos efforts sont récompensés, on va continuer.



%d blogueurs aiment cette page :